Jean-Gabriel Ganascia

Jean-Gabriel Ganascia
Ingénieur et philosophe

Ingénieur et philosophe de formation initiale, Jean-Gabriel Ganascia s’est ensuite orienté vers l’informatique et l’intelligence artificielle. Il a soutenu en 1983, à l’université Paris-Sud (Orsay), une thèse de doctorat sur les systèmes à base de connaissance puis en 1987, toujours à l’université Paris-Sud, une thèse d’État sur l’apprentissage symbolique. Professeur d’informatique à la faculté des sciences de Sorbonne Université, il poursuit ses recherches au LIP6 où il dirige l’équipe ACASA. Spécialiste d’intelligence artificielle (EurAI Fellow), d’apprentissage machine et de fouille de données, ses travaux actuels portent sur le versant littéraire des humanités numériques, sur l’éthique computationnelle et sur l’éthique des technologies de l’information et de la communication. Il est membre du CNPEN (Comité National Pilote d’Éthique du Numérique) et président du comité d’éthique de pôle emploi et du comité d’orientation du CHEC (Cycle des Hautes Études de la Culture). Il a présidé le comité d’éthique du CNRS de 2016 à 2021. Au cours de sa carrière, il a publié plus de 500 articles dans les actes de conférences, dans des livres et dans des revues scientifiques. Il est aussi l’auteur de plusieurs ouvrages de réflexion destinés au grand public dont le dernier, Servitudes virtuelles, paraîtra aux Éditions du Seuil en mars 2022.

Partager :
#TIMEWORLD2021